Corpus des Œuvres de Philosophie en Langue française

 

Notice biographique Voir la page de présentation du livre Voir la table des matières Voir l’index

DUMARSAIS

Les véritables principes de la grammaire [1729] (1756)

"Le Grammairien" : la Révolution nomma ainsi César Chesneau Du Marsais (1676-1756).
Philosophe, éducateur, il quitta très tôt la magistrature pour se faire précepteur — il eut pour élève les enfants de Law, ce qui ne l’enrichit pas pour autant ; il ouvrit même une pension, sans succès. On ne connaît guère aujourd’hui que son Traité des Tropes, et les articles rédigés pour l’Encyclopédie (lettres A à G).
Lecteur de Locke et de Newton, il acclimata en grammaire les procédures de l’empirisme anglais (observation, expérience, abstraction, comparaison) et certains concepts de la science du temps (attraction, imitation, inversion). Sa démarche «générale et raisonnée», embrassant simultanément plusieurs langues, a libéré la description du français des catégories latines (en particulier de la déclinaison), pour l’inscrire dans une métalangue plus abstraite (identité, détermination, concordance) et dans le double dispositif de l’analyse logique et grammaticale, dont on sait la fortune pédagogique.

Catalogue des Auteurs, décembre 1995. (Christiane Frémont)

 

Présentation du livre

La Préface et le Chapitre préliminaire qui figurent ici ont paru ensemble, à Paris, chez Brocas, en 1729; ce sont, avec le traité Des Tropes de I730, les seules parties publiées de l'Opus magnum annoncé par Dumarsais sous le titre Les Véritables Principes de la Grammaire ou Nouvelle Grammaire raisonnée pour apprendre la langue latine. Il est permis de penser que les parties non publiées, portant sur les sons et l'orthographe, les paradigmes, les constructions et la théorie de la proposition, ont fourni la matière des quelque 150 articles livrés par Dumarsais à l'Encyclopédie dans les cinq dernières années de sa vie (cf p. 516). C'est pourquoi nous avons rassemblé ces textes sous le titre de 1729.
INVERSION, parfois dit traité De l'Inversion, rédigé entre 1751 et 1756, a paru dans la nouvelle édition, augmentée, du recueil intitulé Logique et Principes de Grammaire par M. Du Marsais, à Paris, chez Barrois en 1792; tandis que le Fragment sur les Causes de la Parole, rédigé vers 1750, a paru dès la première édition de ce même recueil, à Paris, chez Briasson, Le Breton et Hérissant fils, en 1769.
Pour ces quatre textes, nous avons suivi l'édition des Œuvres Complètes de Dumarsais en sept volumes, rassemblées par Duchosal et Milon et parues à Paris, chez Pougin, en l'an V, 1797.
En revanche, pour les articles et fragments d'articles parus clans l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des Sciences, des Arts et des Métiers de Diderot et d'Alembert, nous en avons rétabli la liste complète de 149 entrées, et le texte exact, à partir de l'édition originale : pour les lettres A à G, Volumes I à VII, Paris, Briasson, David, Le Breton et Durand, 1751-1757 (fac-similé compact, New York Pergamon Press,1969), aidés dans cette tâche par l'Inventory of Diderot's Encyclopédie de Schwab, Rex et Lough (Studies on Voltaire in the XVIIIth Century, Banbury, Oxfordshire, Vol. LXXXIII 1971 et Vol. LXXXV 1972).
Notre édition présente, avec celle des Œuvres Complètes de 1797, dont nous avons néanmoins adopté l'orthographe, plusieurs différences notables: adjondion des articles ALINEA, COLON, et de plusieurs paragraphes dans l'article ANALOGIE; suppression de la partie Logique de l'article ADJECTIF; et rétablissement, pour chaque article, de la mention de domaine (Grammaire, Imprimerie, etc.) qui le caractérise parmi ses homonymes dans l'Encyclopédie, où les contributions de Dumarsais sont signées de la lettre F.

Françoise Douay-Soublin

 

Haut de la page